Album

samedi 3 mars 2012

Article photo - Europe et Maroc

par Unknown
Jardin Majorelle
Récemment, j'ai pensé faire un article où j'exposerais, en toute humilité, nos meilleures photographies. Je me suis mis à regarder toutes les photographies prisent au cours du voyage avec cette pensée, qui s’avérera ridicule, que je pourrai sélectionner une dizaine d'images que j'agrémenterai d'explications et d'anecdotes. Ridicule, pas parce que ce n'est pas une bonne idée, mais simplement parce que résumer six mois de voyage à dix photographies relève de l’exploit. Je crois que c'est tout de même possible mais après multiples itérations. Donc, à défaut d'être arrivé à une telle simplification, j'ai décidé de créer un album de mes préférées intitulé La sélection d'André dans flickr.
C'est un work in progress comme on dit en bon français, cette sélection évoluera dans le temps. Il se transformera probablement en Sélection de La fuite lorsque Marie-Claude s'en mêlera ;)

D'ici là, je vous présente ici, une sélection de quelques photographies de notre parcours en Europe et au Maroc, photographies sélectionnées à même La sélection d'André. Les critères de sélection sont plutôt subjectifs. Un mélange de critères esthétiques et émotifs. Ce ne sont pas nécessairement les meilleures ni les seules bonnes photographies et elles sont loin d'être parfaites techniquement, mais elles ont toutes une importance dans notre mémoire. Dans d'autres articles à venir, je vous présenterai d'autres photographies par région. Pour ceux qui n'ont pas le courage de passer à travers toutes les photos, c'est un bon résumé et l'album contient beaucoup d'autres photos intéressantes.

La plupart des photos présentées dans cet article ont été prises avec notre iPhone à l'aide de l'application Hipstamatic. Cette application permet d'appliquer des effets aux photographies rappelant les images capturées avec les appareils Instamatic, caméras créées dans les années 60, peu dispendieuses et de basse qualité qui ont été populaires auprès de certains artistes justement à cause des effets aléatoires qu'elles provoquaient sur les images. Nous avons eu énormément de plaisir à prendre ces photos. Il y a toujours une surprise au moment de voir le résultat et les effets donnent une dimension très intéressantes à des images prisent par une simple caméra de téléphone. De plus, comme la caméra est intégrée à notre téléphone, elle est toujours à portée de la main et permet de prendre des photos à la volée, sans faire peur à tout le monde.

Bon, je ne vous fais plus attendre:

Montmartre, rue Garreau

Cette photographie à été prise dans le quartier de la butte Montmartre à Paris, la première journée de notre voyage. L'enseigne nous à attirée parce que le chalet familial de Marie-Claude est en bordure du lac Garreau.  La photographie est un peu floue et la qualité n'est pas très bonne, mais la composition est intéressante et les couleurs résultantes de la combinaison iPhone et Hipstamatic donne une ambiance particulière à la photo. À ce moment, nous étions plutôt euphoriques et ne réalisions pas encore ce qui nous arrivait.


Le pigeon et sa monture

Photographie cocasse. Cet espèce de Sphinx orne le portail d'entrée d'un bâtiment, quelque part dans Paris. J'ai trouvé comique de voir le pigeon, triomphant, installé sur le postérieur du Sphinx comme un conquérant. On dirait qu'il dit: "Veni, vidi, vici".

Les gargouilles
Nous avions fait le détour par Reims pour le champagne, mais ce qui m'a finalement intéressé le plus c'est la superbe cathédrale gothique de Reims. Elle est très photogénique et j'ai eu du mal à choisir. Le noir et blanc et le ciel ajoutent à l'effet dramatique de la photographie. Une anecdote de voyage accompagne cette image: lorsque nous sommes sortis des caves de Pommery, nous devions appeler sans faute le propriétaire de l'appartement que nous souhaitions louer au Cap d'Agde. Comme notre téléphone était à sec, nous avons trouvé une cabine téléphonique. Je plante ma carte de crédit dans le téléphone et nous réglons les détails de la location. Tout heureux que ce soit réglé, nous partons à pieds visiter la cathédrale. Une heure de marche plus tard, trente minutes de visite de la cathédrale et une autre bonne demie-heure d'apéro sur une terrasse je m’aperçoit que ma carte de crédit manque à l'appel! Merde! Cinq minutes de sueur plus tard, je réalise que la carte est restée dans le téléphone! Nous sautons dans un taxi, le chauffeur a peu d'espoir pour nous, mais notre bonne étoile est toujours là et ma carte aussi!


Fifi à vélo

Certains se sont sûrement demandé pourquoi nous avons choisi le Cap d'Agde. Et bien c'est par hasard, ou presque. À Paris, nous rêvions de chaleur et de plage et, bien que la saison achevait, il y avait encore un peu de temps pour se faire dorer au soleil dans le sud de la France. Nous avons donc recherché un appartement pour passer du temps au soleil et avons trouvé un superbe petit logement au Cap d'Agde où nous avons pris du bon temps et du soleil et profité de notre plancha, de notre superbe terrasse et du vin pas cher. Cette photographie représente bien le temps passé là-bas, à cheval sur nos bécanes à parcourir les sentiers pour visiter les différentes plages.


Sagrada Familia I
La Sagrada Familia reste le plus beau souvenir que j'ai de Barcelone. Bien sûr c'est une ville excitante et parfaite pour les amateurs de 5 à 7 et de bonne bouffe comme moi. Mais j'ai été complètement époustouflé par cette cathédrale, encore inachevée, de l'architecte espagnol Gaudi. C'est très difficile à décrire mais si on creuse un peu, on comprend que Gaudi était passionné des structures formées par la nature. Il étudiait la forme des arbres, des pétioles des feuilles, des mollusques, etc. Il cherchait constamment à appliquer ses découvertes, faites dans l'étude de la nature, aux bâtiments et structures qu'il créait. Le résultat dans la Sagrada Familia est incroyable. Vous vous retrouvez dans une forêt où les poutres sont des troncs d'arbres de pierre et le plafond, leurs feuilles. La lumière qui pénètre dans la cathédrale est puissante et blanche, car contrairement aux vitraux colorés de d'autres églises, la fenestration ornementale est composée de verre  presque toujours transparent. L'effet est majestueux et, du moins pour moi, inégalé. Vous trouverez des photographies professionnelles qui rendent mieux le bâtiment. Mais celle-ci est pas mal et c'est la nôtre ;)


La Plaza de España
La Plaza de España à été conçue pour l'Exposition ibéro-américainde de 1929 à Séville. Malgré son côté ville fantôme, l'endroit est plutôt majestueux. Cette photographie avec une belle composition et des couleurs explosives montrent bien le soucis du détail qu'ont eut l'architecte et les artisans.


Chat en pause
Ceux qui ont fait le tour des photos ont sûrement remarqué que j'aime bien les animaux, et j'aime les prendre en photo. Ce petit chat prenait ses aises en somnolant sur le capot d'une vieille bagnole. J'ai pris cette photo en un instant sans vraiment cadrer (chose difficile avec le iPhone en plein jour) et le résultat est plutôt intéressant. Le chat se retrouve à l'intersection de plusieurs lignes qui marquent la séparation entre différentes couleurs chaleureuses, typiques des ruelles de la médina de Marrakech.


Amuseurs public sur la place Djemaa el-Fnaa
Voilà un résultat dû tout à fait au hasard. La fin de journée arrive sur la place Djemaa el-Fnaa et les amuseurs publics de toutes sortes s'installent pour la soirée. Je vois ces types qui jouent de leurs instruments et je m'installe pour une photo. Avant même que j'ai le temps de prendre le cliché, un des membres s'élance vers moi pour passer le chapeau. Il se retrouve flou sur la photo, à gauche, en train d'enlever son chapeau. Je trouve le résultat particulièrement intéressant parce que tout est flou sauf le musicien au centre (il l'est un peu aussi, limitation du iPhone). Il y a un effet de mouvement, une dynamique dans la photo que je n'ai pas souhaité mais qui en fait une image intéressante. Et les couleurs Hipstamatic y sont pour beaucoup...


La petite berbère
Pendant notre tour du sud du Maroc, lorsque notre guide faisait une halte pour nous montrer quelque chose d'intéressant, des enfants surgissaient de partout pour tenter leur chance. Ils espéraient de nous un petit bonbon ou un jouet. N'importe quoi leur donnait le sourire. Cette petite est restée avec nous quelques minutes et je l'ai prise en photo à la sauvette après qu'on lui ait donné un petit quelque chose. Je n'ai pas osé prendre mon temps, bien cadrer pour prendre une meilleure photographie. Mais le résultat n'est pas si mal, malgré ma gêne.


Mopette dans le henné
Toujours durant notre tour, notre guide s'arrête pour nous montrer un champ de henné. Moi c'est la mobylette rétro dans le champ qui m'accroche... Il n'y a pas grand chose à dire. J'aime les couleurs et la composition.


Les mille et une babouches
Impossible de visiter le Maroc sans voir toujours, en trame de fond, des étalages de babouches. Ces fameuses pantoufles marocaines traditionnelles existent dans toutes les couleurs et styles imaginables. Elles sont aussi très photogéniques.


Scène marocaine typique
Vous ne pouvez pas non plus revenir du Maroc sans avoir vu des centaines d'ânes accomplir mille et une tâches au Maroc. Ces belles bêtes sont partout et sont le moyen de transport numéro un en dehors des grands centres. J'ai bien essayé mais je n'ai pas réussi a obtenir des photos satisfaisantes d'ânes. Peut-être sur de la pellicule pas encore développée. Mais celle-ci, prise de la voiture, n'est pas si mal et représente bien une scène typique de la campagne marocaine.


Congrès de rougets
Et je termine avec style. Je ne sais pas trop ce qui m'a poussé à prendre cette photo. J'aime bien le résultat...


4 commentaires:

  1. Superbe! Que de talent! Merci de ce partage, j'ai beaucoup apprécié (et les photo sur flickr aussi!)

    RépondreEffacer
  2. André Malenfant3 mars 2012 à 08 h 10

    Merci Robert, notre fidèle commentateur :) Faudra bien qu'on se rencontre un jour!

    RépondreEffacer
  3. Ça c'est certain puisque je connais ta douce depuis fort longtemps et j'ai bien hâte de te rencontrer! Les Cyr sont des gens extraordinaires, tu as bien choisi :-)
    A+

    RépondreEffacer
  4. Marilène Laprise5 mars 2012 à 18 h 29

    Vraiment génial !!!
    Une façon de savourer encore plus ce magnifique voyage...

    RépondreEffacer