Album

vendredi 11 mai 2012

Viva Vang Vieng

par Marie-Claude
Beer pong au Laos!
Que le "Spring Break" de la Floride se rhabille, il n'y a rien qui se compare à Vang Vieng! En posant les pieds dans la petite ville qui relie Vientiane à Luang Prabang, au Laos, j'ai immédiatement senti quelques cheveux gris essayer de se dissimuler sous mon chignon. :) Pour cause, la ville est majoritairement peuplée de "farangs" dans la très jeune vingtaine et tout le tourisme est bien centré sur cette clientèle...




Les tapis de sol

Le jour est réservé à l'écoute plus ou moins attentive d'émissions américaines telles que "Friends" et "South Park" passées en rafale dans tous les restos voulant de la clientèle. Mentionnons ici que toutes les pattes de table de ces restos sont soigneusement sciées afin de permettre de se coucher sur des coussins plutôt que de devoir tenir son corps à la verticale pour manger et regarder la télévision. :) La ville est donc très silencieuse, ont y entend uniquement le murmure des petits écrans et les rires périodiques de cette jeune foule provoqués par les "joke" des téléséries. Disons-le, le jour en ville, c'est mort!
  
La jeunesse ;)
Le soleil se couche et ils reviennent à la vie...Tous se dirigent sur "L'île". La rue principale est donc peuplée de jeunes occidentaux nous invitant à traverser sur L'île, par les petits ponts de bambou, pour avoir droit à notre "free bucket". On se rassemble dans trois bars différents mais du pareil au même, où l'on peut jouer à des "drinking games", danser au son d'un DJ, ou flâner autour d'un feu. Tout ça bien sûr avec son "bucket": un seau rempli d'alcool, le plus populaire étant; Whisky + Coke + RedBull, et de 4 pailles qui ne sont très souvent utilisées que par une personne (à 3$ le seau!). Un party qui s'étend et s'entend jusqu'au petites heures du matin, il faut donc bien choisir l'emplacement de son "guest house" selon... son âge, disons-le!

Tubing avec notre ami Gary à droite,
 et un inconnu moins lucide à l'extrême
gauche!
Si jour, soirée et nuit sont bien équilibrés, et que l'énergie est de la partie ou pour ceux qui ne sont de passage qu'une journée ou deux dans la ville, alors l'activité la plus populaire s'impose: le "Tubing".C'est vêtu de son kit "Tubing à Vang Vieng": mini short et camisole à l'éfigie de l'activité, que nous montons dans un tuk-tuk qui nous amène à 15 minutes du village un peu plus haut sur la rivière. Le principe est simple: descendre la rivière, écrasé sur sa bouée ou "trippe" (en québécois), en s'arrêtant à chaque bar situé le long de la rivière. On y boit un bucket, on joue une petite game de beer pong, on prend nos shooters gratuits et notre bracelet aux couleurs du bar et on danse! Chaque bar a donc son staff qui nous lance des cordes pour nous attirer vers leurs installations. Je dis installations, car pour les plus téméraires et/ou les moins lucides, il y a des cordes à tarzans, des zip-lines, et des glissades en bétons, tous plus précaires les unes que les autres, sachant qu'on atterrit dans une rivière plus ou moins profonde et rocailleuse par endroit! Une belle combinaison d'alcool, de plan d'eau et d'activités extrêmes, pour un cocktail explosif qui donne quelques morts par année, dit-on... Puis-je ajouté qu'à l'hôpital de Vang Vieng, on n'a pas de quoi faire une anesthésie locale... il faut donc se rendre en Thaïlande pour une blessure plus sérieuse!

  
  

Le portrait est plutôt alarmant et j'exagère à peine, mais j'ai tout de même essayé le tubing et j'ai "trippé"! Le paysage est magnifique depuis sa bouée dans la rivière, et le concept est très cool malgré le danger. Je le recommande en groupe avec une majorité de personnes sobres et alertes, afin de retenir les envies des Tarzans & Janes! Je dois aussi vous dire que j'ai pensé à toute la gang de l'université, on aurait capoté! :)

À couper le souffle...
Vang Vieng c'est aussi du trecking, des grottes et un lagon bleu magnifique dans un décor, époustouflant. On y est logé pour 10$ (douche chaude et air climatisée) et on y mange pour 5$ par repas comprenant une bière ou deux . La belle vie!

Petit bémol... Wikipedia dit de Vang Vieng: "La ville a été dans une certaine mesure « sacrifiée » aux routars...". Malheureusement c'est vrai, tous les habitants de cette belle région vivent au jour le jour avec des jeunes qui viennent y faire la fête et cela semble affecter leur attitude, face aux touristes en autre... Il semble qu'un nouveau développement soit en cours pour attirer une clientèle plus "haut de gamme". Alors pour ceux qui veulent faire la fête, avec une gang de jeunes, un bucket et une bouée, dans un décor sublime, ils ne vous reste que quelques années encore pour vous joindre au perpétuel party de Vang Vieng, tel qu'il est aujourd'hui!!! 

3 commentaires:

  1. Ayoye! Je me serais senti un petit peu dépassé!!! Bonne chose que vous passiez par là à votre âge car vous avez pu profiter complètement de cette folie. C'est le genre de description qui donne un peu plus de cheveux gris aux parents mais au moins, ils l'apprennent après le fait, vous savent en sécurité et sont heureux que vous soyez heureux :-) Dans le fond, à bien réfléchir, je pense que j'aurais essayé de "tripper" moi aussi! Bon séjour et à bientôt!

    RépondreSupprimer
  2. Oui je sais, j'ai hésité à écrire le post sur ce sujet. En même temps, c'est un endroit qui m'a justement impressionné. Mes sentiments étaient vraiment partagés, j'étais dans ma trippe et je me disais "merde" que c'est dangereux tout ça, et en même temps je trouvais ces jeunes chanceux d'être là! Étant plus vieux, on a été plus sage... je suis bien contente de l'avoir fait! :)

    RépondreSupprimer
  3. Et je suis certaine que tu l'aurais fait! Hahaha ;)

    RépondreSupprimer